102 fans | Vote

Comparatif Livres vs Episodes

Si ces livres sont particulièrement fidèles aux épisodes, ils contiennent parfois de petites différences notables par rapport à notre série. En voici quelques exemples :

Dans le Tome 1 : Will You Tolerate This ?

Dans l'épisode 101 c'est Sarah qui, la première, fait des avances à Robin comme le montre cet extrait du script VF.

Robin et Much creusent depuis un certain temps déjà, Robin sort de la tranchée et se dirige vers la maison, deux gobelets vides à la main.
Robin (tendant les gobelets vides à Sarah ): S'il te plait...
Sarah : Vous allez où comme ça tous les deux ?
Robin : Chez nous, à Locksley.
Sarah : Il est tard, ton ami et toi vous devriez dormir dans la grange.
Robin : C'est très gentil mais je ne crois pas que ce soit très loin.
Sarah : Ah, t'as peut-être quelqu'un qui t'attend, à Locksley.
Robin (secouant négativement la tête) : Ça j'en doute... Écoute, mon ami et moi...
Sarah (l'interrompant et se rapprochant de Robin ): On a tout le temps alors !
Robin (protestant brièvement) : Ton père !?!
Sarah : Il te tuerait s'il nous voyait.
Robin (protestant alors qu'elle se rapproche encore): Sarah ! Je...
Sarah (en souriant): Mais il ne nous verra pas !
Sarah fait alors tomber un rideau qui les masque tous deux aux personnes qui se trouvent à l'extérieur puis elle se jette sur Robin et l'embrasse.

Dans le livre, c'est au contraire Robin qui fait des avances à Sarah, en lui faisant un discours équivalent à celui qu'il fera un peu plus tard à Marian dans le couloir du Château de Nottingham à la sortie du Conseil des Nobles. Voici l'extrait :

'May I help ?' said Robin, spotting an opportunity. And after Sarah had a chance to answer, he followed her into the fullery.
She bustled about, covering the pitcher of ale and attending to the roast pork, which even Robin had to admit, smelled delicious. It wasn't enough to distract him from a woman this beautiful, however.
He leaned against the solid wooden table gazing at her.
'Sarah, you have eyes that -'
'What ?' she said, looking up at him.
'Seem to see right into me,' Robin said.' I believe you can read my mind.'
'What makes you say that ?'
'I think you can see my hopes, my dreams...' Robin moved closer as he spoke and inclined his head towards her, 'my desires.'
But rather than leaning in to kiss him as he had hoped – it was, after all, a speech witch had worked out that way many times before –
Sarah moved away. Robin frowned. She didn't seem uncomfortable, quite the opposite in fact, but he couldn't read the look on her face. As he watched, she picked up a bolt of fabric from the drying rack and pulled it across the open window behind him. He caught a brief glimpse of her father before the cloth swung into place and suddenly realised what she was doing. Shielded from view, Sarah grabbed him and just a few seconds later than Robin had planned, she kissed him.

On relève également de petits détails en parcourant ce premier tome :

Dans l'épisode 1x01, le personnage qui fournit des tissus au Shérif se nomme Fuller. Dans le livre, il n'a pas de nom mais il est désigné par le mot fuller et l'auteur précise qu'il travaille dans une fullery .
fuller
se traduit en français par fouleur ou foulon : celui qui foule, qui apprête les draps et autres étoffes en laine.
fullery
se traduit en français par foulerie : atelier où l'on foule les draps.

Dans le Tome 2 : Sheriff Got Your Tongue ?

Dans l'épisode 102, une servante prend la défense de Robin quand deux soldats ramènent à Locksley les affaires de Gisborne, bien décidé à revenir s'installer au manoir. Voici l'extrait du script VF correspondant :

Deux soldats arrivent au manoir de Locksley, ils rapportent les affaires de Gisborne.
Une servante (outrée) : C'est absolument inadmissible! Le Maître va...quand cette affaire sera réglée, Robin va rentrer, vous allez voir!
1er soldat : Robin, il sera plus jamais le Maître de nulle part maintenant.
2ème soldat (narquois) : Le Maître de Sherwood peut-être bien...
1er soldat : ''Robin de Sherwood''
2ème soldat : C'est joli ça...ou ''Robin de La Forêt''.
1er soldat : ''Robin des Bois''!
Les deux soldats ricanent puis commencent à décharger les malles.
2ème soldat : Ça plairait à Guy tiens!
1er soldat : T'as qu'à lui dire!
2ème soldat : Ben vas-y toi...
1er soldat : Oh non, ça sûrement pas!
2ème soldat : Ben pourquoi?
1er soldat : Et s'il appréciait pas...

Dans le livre, on retrouve un dialogue tout à fait équivalent mais ce n'est pas une servante qui prend la défense de Robin mais Thornton, son majordome. Voici l'extrait :

Thornton, Robin's housekeeper, was deeply unhappy at the invasion. 'This is unacceptable !' he blustered. 'My master... when this dispute is resolved... Robin will return, he will...'
'Robin ?' The larger man was dismissive. 'He'll never be master of anywhere now.'
'Master of Sherwood maybe !' said his workmate.
'Robin of the woods', the first man quipped. He grabbed one end of a large wardrobe and toghether they hoisted it high.
'I like that, 'said the shorter man.'Robin of the wood.' Then he had an even better idea.
'Robin Wood !'
It was bound to catch on.

Dans le Tome 3 : Who shot the Sheriff ?

Ce 3ème tome contient beaucoup plus de différences avec l'épisode que les deux tomes précédents.

Dans le livre, Will présente une première fois à Robin l'insigne qu'il a fabriqué pour les hors-la-loi, juste après le meurtre de Jodéric, quand la bande regagne le campement. Robin accueille cette innovation... très froidement !

"Robin was furious. He glowered at his men as they carried on through Sherwood Forest. Will Scarlett tried to show something he'd made, a tag of identification, one for each of the outlaws – Will, son's of Locksley's carpenter, was a natural craftsman – but the angry Robin brushed him aside. 'Not now, Will.'"

Heureusement, à la seconde tentative de Will (seconde dans le livre et première dans l'épisode), Robin est plus gentil et reconnaissant.

Dans le livre, le Shérif se trompe de nom quand il annonce la mort du bailli au Conseil des Nobles, et son erreur irrite beaucoup Marian.

'My friends. Villagers in Nettlestone report that Robin Hood killed an innoncent baillif today – Jonathan'
'Joderic', Marian corrected him, determinated that the old man would at least be granted the dignity of his own name.

A ce même Conseil des Nobles, nous faisons la connaissance du Maître d'Armes du Shérif mais, par rapport à l'épisode, l'homme a un prénom : il se nomme Robert de Fourtnoy.

Dans l'épisode 103, quand Will revient affolé vers ses compagnons en les informant que la Guilde des Chasseurs et les Forestiers du Roi les recherchent avec des chiens, les hors-la-loi se séparent et s'enfuient. Robin jette à regret un lapin mort dans un buisson, abandonnant leur diner.

Dans le livre, une scène inédite et détaillée est rajoutée. Much interroge Robin, inquiet : 'This is bad, isn't it ?' et son ami acquiesce. Much avoue alors 'I have never liked dogs'. Robin attend alors que les chiens se rapprochent puis lance le fameux lapin dans un fourré avant d'aller se cacher avec Much derrière des buissons à proximité. Gisborne arrive peu après avec ses hommes, suivant la meute qui se précipite dans le fourré. Il affiche un large sourire, persuadé d'avoir enfin réussi à capturer un hors-la-loi mais déchante rapidement à la plus grande joie de Much et Robin.

"But even the terrified Much felt like laughting as he watched Gisborne's face fall a moment later – when the dogs emerged from the bushes dragging nothing but a dead rabbit. Furious, he gave the sign to move on. As the hunt rode off, Robin and Much made their way back on to the path, and their expressions – unlike Gisborne's – were triumphant."

Une autre différence majeure se situe au moment de la mort du fils d'Owen. Le pauvre Matthew ne meurt pas sur le coup dans le livre, mais il agonise lentement dans l'indifférence la plus totale !

"'I'm dying', croaked the tiny, weak voice of Mathew from the floor, still bewildered, still scared, but now hurting too ; trying to make sens of what was happening to him. But De Fourtnoy ignored him just as the Sheriff had."

Plus tard, quand Gisborne ramène le corps du garçon à Nettlestone, Joe Lacey soutient Kate, la mère de Matthew, alors qu'il n'est pas présent dans le village dans l'épisode.

"Kate was being supported by Joe Lacey – there with the rest of the castle archers – who himself understood grief only too well."

Dans l'épisode 103, Robin est las de fuir et il informe ses compagnons qu'il veut aller au château. Ses hommes redoutent qu'il se rende, il les rassure sur ce point mais ne leur donne pas de précisions. Dans le livre, il les informe d'emblée qu'il veut passer un marché avec le Shérif et cette idée n'emballe pas les hors-la-loi.

"But Robin shook his head too. 'Not this time. I have a deal to offer the Sheriff.'
the rest of the men looked distinctly unimpressed – but even those who had only known Robin a short time realised that it was pointless to try to persuade him out of a decision he'd already made."

Une dernière différence apparaît au niveau de l'épilogue. Quand Robin et Marian discutent à l'écart de Nettlestone en attendant la réouverture du moulin, la jeune femme porte son costume de Veilleur de Nuit dans le livre alors que ce n'est pas le cas dans l'épisode.

Puis tout à la fin, Robin se retourne vers elle et les deux jeunes gens échangent un sourire alors que dans le livre, Marian s'en va pendant que le hors-la-loi est félicité par les villageois.

"And she knew that what he wanted now was to see the look of admiration on her face. But when Robin turned to look for her, all he saw was Much, standing alone. Marian had gone. and he smiled."

Dans le Tome 4 : Parent Hood

Comme le tome précédent, ce 4ème livre contient un nombre considérable de différences.

Souvenez-vous : quand les hors-la-loi découvrent le bébé abandonné dans les bois, ils ne tardent pas à être attaqués par Gisborne et ses hommes. Robin s'attache beaucoup au nourrisson dans le livre, et cette affection se traduit une première fois au cours de la bataille quand il prend le temps de vérifier que le petit va bien.
"Robin smiled happily and allowed himself a moment to confort the baby.
- All right, little one ? "
Juste après, Will le prévient de l'attaque d'un soldat et Robin parie sur la bonne réaction de son adversaire en lui lançant le bébé.

 On trouve un peu plus loin un dialogue totalement inédit par rapport à la série. Dans l'épisode 104, on doit attendre la tentative d'assassinat de Roy sur Robin pour que Petit Jean déclare qu'il le considère comme son fils. Cet aveu apparait bien plus tôt dans le livre. On l'apprend quand les hors-la-loi sont postés aux abords de Notthingham, prêts à se porter au secours de Roy (avant son évasion) et ce, grâce à un dialogue entre Petit Jean et Much :

"Little John growled.
'Roy is my son.'
Much couldn't resist opening his mouth. 'He is not actually your son.'
'Like a son.' His voice was not much more than a rasp.
'Say like a son, then.' Much didn't often get the chance to pull anyone else up on anything. 'Don't say he is your son. It's confusing.'
As usual, the other men completely ignored him."

Une autre différence importante se situe au moment où Marian arrive à Clun, mis en quarantaine, avec l'intention d'apporter de la nourriture aux villageois. Dans le livre, la jeune femme appelle le soldat qui l'intercepte par son prénom, Peter (alors qu'aucun nom n'est mentionné dans la série) et sa première approche consiste à tenter de flatter le garde.

"'Good day', Marian looked down from the buggy of her cart.
'It is... Peter, isn't it ?'
'Yes.' The man was surprised, astonished that she could actually know of him.
Marian greeted the sergeant with a warm smile.
'Peter, I have heard good things about you from my Lord the Sheriff."
'What kind of things ?' Peter removed his helmet and stepped forward.
'You're a hardworking, intelligent man, well-placed for promotion I believe...' Marian edged her horse on a touch, nodding to the battery of soldiers picketing the wattle fence that circled the village.
Peter was flattered. 'Really ? I hardly think...' but as he squinted up at Marian, something made him stop. Why was a lady of such standing travelling alone in a tradesman's cart ?
'What do you want ?' His voice was cool now, suspicious."

La tentative de corruption par le charme venait d'échouer...

Un petit peu plus tard, quand Peter pose sa main sur le bras de Marian, on note une nouvelle différence : dans la série, la jeune femme se contente de le repousser avec mépris alors que dans le livre, elle sort carrément une dague et menace le soldat. Dans les deux cas, Robin arrive juste après avec Roy.

"Peter caught her arm.
'Dont touch me !' White with anger, she pulled a short sword out of her cloak and flashed it up against Peter's neck."

Une fois les soldats neutralisés, Robin et Roy distribuent le pain aux villageois en le plantant sur leurs flèches et en tirant par dessus la palissade. Mais dans le livre, l'auteur prête à Marian une certaine amertume quand Robin reçoit les acclamations des villageois reconnaissants alors que c'est elle qui a eu en premier l'idée de se porter à leur secours.

"'God bless you Robin Hood !'
Robin nodded gallantly and loaded his bow with a particularly large beef pie.
'This was my idea.' Marian hated behaving like a petulant child, but why did Robin always have to steal the glory ?"

Peu après, Robin est blessé : il reçoit une flèche dans le bras. Le livre précise clairement que c'est Peter qui mène l'attaque. D'autre part, Quand Robin rejoint Marian en bas de la colline, ils évitent de justesse une nouvelle salve de flèches ce qui donne lieu à une scène qui n'apparait pas dans la série.

"Marian shook a head. 'Let me help you.'
'No. Feeding the poor is foolish, but understandable. Helping me is a hanging offence.' Robin reached again the baby, then suddenly lurched forward to force Marian to the ground.
'Duck !'
A brace of arrows swooped past to close to them that Marian could feel the air whistling above her head. For a moment she allowed herself to rest face-to-face with Robin, the child cradled between them. Marian smiled gratefully, wordlessly acknowledging that yet again she owned him her life.
Robin returned her grin. 'This is dangerous sport for a girl.'

Le livre insiste ensuite sur le fait que Peter comprend sans l'ombre d'un doute l'implication de Marian et compte bien la dénoncer.

"As he drew level, Peter paused for a moment to survey her from his mount. His eyes were glinting with a eerie resolve, wich somehow Marian understood. This is not the end of it."

On peut ensuite noter deux différences mineures entre la série et le livre : quand le petit groupe arrive chez Tess, la jeune femme qui vit dans une chaumière isolée, c'est Marian qui demande une aiguille, du fil et du lait à leur hotesse et non pas Tess qui apporte spontannément le breuvage pour le bébé. Un peu plus tard, c'est encore Marian qui interroge Robin sur l'origine du nourrisson et non pas le hors-la-loi qui entame la conversation sur ce sujet.

La différence suivante a lieu au moment du retour de Marian à Knighton. Dans le livre, Sir Edward ne vient pas au devant d'elle mais il est contraint de l'attendre anxieusement à l'intérieur du manoir. D'autre part, et de manière cohérente avec le rôle qu'il a déjà joué dans le livre, Peter est présent aux côtés de Gisborne et du Shérif.

"The Sheriff of Notthingham stepped out of the front door to greet her, flanked by Gisborne and the young sergeant, Peter."

Si la conversation entre Vaisey et la jeune femme est sensiblement la même dans le livre et dans la série, on obtient la confirmation que Peter a révélé au Shérif qu'il avait vu Marian en compagnie de Robin.

"The Sheriff leant forward in his seat to face Marian, but turned his eyes to Peter. 'I do not listen to suggestions that you were consorting with Robin Hood. That would be unforgivable.'
Marian couldn't bring herself to look up at the sergeant's smug face. The intensity of the conversation was crushing - she couldn't bear for the men to be in the house a moment longer."

Tout au début de cet article sur le tome 4, j'évoquais l'attachement de Robin pour le bébé. On peut en voir une nouvelle preuve quand la bande passe la nuit chez Tess après le départ de Marian. Robin garde toujours le petit contre lui... jour et nuit.

"Robin lay at Roy's feet, the tiny infant still curled up againt his chest."

On arrive ensuite à la tentative d'assassinat de Roy sur Robin. Si dans la série c'est Much qui alerte ses compagnons, dans le livre c'est Robin qui les réveille en criant sur celui qui vient de tenter de le tuer. Les remords de Roy et ses explications noyées de larmes sont équivalentes dans les deux cas, mais le livre apporte une précision sur la vie de Much : il affirme qu'il n'a pas de mère.

"'Roy had to kill me or see his mother die. Which would you choose ? asked Robin.
Much grumbled petulantly and stared down at the toes poking out his careworn stockings. 'I have no mother.'
'Roy does. Come on.' "

La levée de la quarantaine à Clun est évoquée très discrètement dans la série. Dans le livre, elle fait l'objet d'une longue scène détaillée. On retrouve Peter et ses hommes venus annoncer la nouvelle aux villageois. Le garde, mécontent, lit la proclamation du Shérif d'un ton monocorde puis ordonne la levée des barricades. Marian est présente, elle conduit à nouveau une charette comme lors de leur première rencontre mais celle-ci n'est pas recouverte d'une bâche cette fois-ci et les vivres pour les villageois sont sciemment apparents. La jeune femme garde la tête haute, même si nul ne peut ignorer le châtiment que lui a fait infliger le Shérif. Plus déterminée que jamais, elle ose même provoquer Peter une dernière fois.

"She would never let him see the humiliation that still made her smart each time she saw herself in a looking glass.
'Not stopping for a pie ?'
Peter's face was sour as he led his men away."

Je vais clore cet article sur la comparaison entre les livres et la série sur une dernière note de tendresse, un dernier geste de Robin vers celui qui, dans son coeur, symbolisait l'enfant qu'il aurait pu avoir avec Marian : Seth.

Une toute petite scène supplémentaire dans le livre, au moment où Annie et son bébé vont prendre la route pour démarrer une nouvelle vie au service de Lady Glasson.

"As she held Seth up, Robin gave him an affectionate squeeze on the cheek. The baby broke into a spontaneous smile."

Ecrit par Locksley 
Ne manque pas...

Participe au nouveau défi HypnoFanfics!
Défi HypnoFanfics 3 | Participer

Activité récente
Actualités
Richard Armitage, tête d'affiche du thriller érotique Damage

Richard Armitage, tête d'affiche du thriller érotique Damage
Richard Armitage, Charlie Murphy (Peaky Blinders) et Rish Shah (Ms. Marvel) seront au coeur du...

Équipe du quartier

Équipe du quartier
"J'ai un plan... enfin une moitié..." (Robin de Locksley) Après 12 ans et demi, je prends ma...

Richard Armitage au menu de votre Réveillon devant Netflix avec la série Stay Close

Richard Armitage au menu de votre Réveillon devant Netflix avec la série Stay Close
La nouvelle série de Netflix intitulée Stay Close, basée sur les écrits de Harlan Coben, sera...

Lady Marian signe notre nouveau sondage

Lady Marian signe notre nouveau sondage
Notre dernier sondage s'intéressait aux raisons qui vous amènent encore sur le quartier. Eh bien,...

Jonas Armstrong a rejoint la distribution de Three Day Millionaire

Jonas Armstrong a rejoint la distribution de Three Day Millionaire
Jonas Armstrong, Colm Meaney (Hell on Wheels, Gangs of  London) et Robbie Gee (Berlin Station) ont...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

bloom74, Hier à 13:22

Il vous reste tout ce mardi pour venir participer à la SuperBattle sur le quartier The Boys. Venez nombreux. Merci.

mamynicky, Hier à 17:00

'Jour les 'tits loups ! Monk vous attend avec un nouveau sondage. Venez nous parler de vos phobies sur le forum.

sossodu42, Aujourd'hui à 11:48

Bonjour, Morgane sur le quartier HPI a besoin de votre aide pour retrouver le gâteau d'anniversaire des 1 an du quartier

Locksley, Aujourd'hui à 14:27

Nouveau design, nouveau sondage... le quartier Marvel s'adapte à l'actu ! Bonne visite si vous passez par là et bonne journée !

ShanInXYZ, Aujourd'hui à 17:50

Voyage au Centre du Tardis : Les ennemis du Docteur, lequel avez-vous adoré, vous a marqué ou foutu la trouille, on attend vos photos

Viens chatter !