VOTE | 101 fans

Fic 1

Sujet 1:  l'Anniversaire de Much


Dans la forêt de Sherwood, un petit groupe marche activement sur un sentier.

- Maître, était-ce vraiment nécessaire d’y aller tout de suite, sous cette pluie battante ? Il n’y aura sûrement personne au rendez-vous ! Qui est assez fou pour être dehors par ce temps ?

- Et bien Much, apparemment, nous sommes assez fous pour être dehors par ce froid ! Mais cela en vaut la peine, crois-moi. Je suis certain que de pauvres gens seront au point de livraison. Ils comptent sur nous !

Robin essayait désespérément de rassurer Much. Depuis le matin, il n’avait eu de cesse de se plaindre, sans raison apparente. Djaq se retourna vers Much et le regarda. Elle lui sourit, mais Much pensa immédiatement qu’elle se moquait.

- Vous vous moquez, n’est-ce pas ? Much aime se plaindre, c’est cela que vous pensez ?

- Voyons Much, bien sûr que non ! J’ai froid et j’ai très envie de rentrer au campement, mais pour l’instant, il faut aider les pauvres !

Djaq savait que dans peu de temps, Much serait ravi par la surprise que ses compagnons allaient lui faire. Ils avaient essayé d’être les plus discrets possible pour qu’il ne se doute de rien, et cela n’avait pas été simple ! Et pour une fois, c’était elle qui avait préparé le repas. Un véritable buffet de roi que Much n’était pas prêt d’oublier.

- Quand tu verras tout ce que l’on a fait pour toi, tu oublieras vite le froid et la pluie, pensa Djaq.

***

Au château, Marian tentait de trouver une solution pour s’échapper. Elle voulait assister à cette fête, surtout pour voir Robin. Mais pour l’heure, elle devait rendre visite à son père pour prendre de ses nouvelles.

En arrivant dans les cachots, elle remarqua tout de suite que son père avait le visage tuméfié.

- Père ! Mais que vous est-il arrivé ?

- Rien, ne t’inquiète surtout pas, je vais bien.

- Vous avez eu à manger aujourd’hui ? Oh, tout ceci est ma faute, pardonnez-moi, Père…

Alors que Marian commençait à sangloter, Sir Edward lui tendit la main.

- Ne t’inquiète pas, ma jolie Marian, tout ira bien. Ne t’occupe plus de moi, prends plutôt soin de toi.

- Vous avez besoin de moi, tout comme j’ai besoin de vous, Père.

Le père et la fille se regardaient dans les yeux avec beaucoup d’amour et de complicité. Malheureusement, tout ceci ne dura guère longtemps.

- Oh, mais regardez qui sont réunis ? Le papounet chéri est avec sa pestiférée de fille !

Marian se retourna, et aperçut le Shérif. Gisborne se tenait à côté de lui, bras croisés et visiblement satisfait de la situation.

- Shérif, mon père est souffrant, vous ne pouvez pas le laisser ainsi, il a besoin de soins !

- Et bla, et bla et bla ! Ai-je entendu quelqu’un parler ? ricana le Shérif. Ma chère, c’est lorsque vous aurez compris que c’est moi qui décide et qui commande, que peut-être vous obtiendrez quelque chose de moi ! Je vous ordonne de sortir des cachots immédiatement, et de ne plus y remettre les pieds jusqu’à nouvel ordre !

Marian regarda son père, impuissante. Elle avait très envie de dire ce qu’elle pensait, mais pour le bien-être de son père, elle devait se taire. Elle lui dit au revoir et sorti des cachots, tête baissée. Elle leva les yeux et aperçut le regard de Gisborne, encore plein de haine…

***

Au point de ravitaillement, Much semblait toujours contrarié. Will s’avança vers lui.

- Tu vois Much, c’était important de venir. Regarde tous ces pauvres gens qui partent avec un panier rempli de bonnes choses… Je me demande même si nous avons eu assez de nourriture.

Will se rapprocha de Robin.

- Nous avons fini ? Je crois qu’il est grand temps de remonter le moral à quelqu’un !

Robin mit une tape sur le bras de Will et souria.

- En effet, c’est le moment d’aller à Clun, répondit Robin à Will, tout en lui faisant un clin d’œil.

Robin regroupa ses compagnons, et leur annonça qu’une affaire importante se trouvait à Clun. Ils devaient donc y aller immédiatement. Much n’en croyait pas ses oreilles, il voulait tellement rentrer au campement ! Tous les autres savaient très bien que la fête se trouvait dans une grange là-bas, alors ils motivèrent au maximum Much. Mais ce dernier avait toujours quelque chose à rajouter.

- Quand je pense à Allan qui doit être tranquillement au campement, je l’envie ! rétorqua Much.

***

Mais Allan n’était pas au campement. Comme tous ses amis, il devait se rendre à Clun pour la petite fête prévue en l’honneur de Much. Il aurait d’ailleurs dû être avec eux pour le ravitaillement.

- Trop tard, pensa Allan. Je vais directement aller à Clun, ça sera beaucoup mieux ainsi.

Sur la route de Clun, dans la forêt, Allan repensait à ce qu’il venait de faire. Cela faisait déjà plusieurs fois qu’il trahissait la bande, puisqu’il était à la solde de Gisborne. Il essayait de se persuader qu’il ne faisait rien de mal, mais sa conscience le rattrapa.

- Il faut que j’arrête cela, tout de suite. Il le faut, pour mes amis, pensa-t-il.

Mais un bruit de cheval le fit sortir de ses pensées. Malgré la pluie, il entendit très bien la monture s’approcher à vive allure. Il se cacha derrière un arbre et observa. Il n’eut aucun mal à reconnaître le Veilleur de Nuit. Il se mit au travers de la route, ce qui fit stopper net le cheval.

- Oh, oh, fit Marian pour calmer son cheval.

Allan enleva sa capuche et souria.

- Allan ? Mais que fais-tu ici ?

- Un petit contretemps… Je me rendais à Clun ; je suppose que vous aussi ! Mais comment avez-vous fait pour sortir du château ?

- Disons que Marian ne le peut pas. Mais le Veilleur de Nuit, lui, si ! Allez, monte !

Cela fit rire Allan, et il s’exécuta.

Le Veilleur de Nuit et Allan partirent au plus vite pour Clun.

***

Robin, Much, Djaq, Will et Petit Jean étaient devant la porte de la grange. Much trouvait tout cela ridicule. Il ne savait même pas pourquoi il était là.

- Maître, rentrons ! Vous avez peut-être eu une fausse information sur cette grange ! Vous voyez bien que personne n’est en danger !

Petit Jean s’approcha de Much.

- Maintenant, ça suffit, menaça Petit Jean avec son bâton. Si nous te disons que c’est important, ça l’est ! Rentre à l’intérieur !

- Mais pourquoi moi ? s’offusqua Much. C’est hors de question que je mette les pieds là-dedans…

Petit Jean ne le laissa pas finir, et commença à le pousser avec son bâton. Les autres commencèrent à ne plus pouvoir se retenir de rire.

- Et bien, Much, dit Robin. Entre, puisque pour toi, il n’y a rien dans cette grange !

Much finit par s’exécuter, mais il était très en colère. Il poussa doucement la porte, et vit des lumières allumées. Deux personnes se tenaient à côté d’une grande table. Il reconnut Marian et Allan.

- Venez ! fit Much à ses compagnons qui se tenaient dehors, il y a Allan et Marian ici !

Tout le monde rentra et le mot « surprise ! » résonna. Much vit alors le buffet dressé sur la grande table. Robin s’approcha de lui et le prit dans ses bras.

- Ah ! Mon fidèle compagnon ! Nous te souhaitons tous un joyeux anniversaire !

- Joyeux anniversaire ! cria la bande.

Mais Much ne réagissait pas. Il avait un léger sourire, mais son regard était triste.

- Much, est-ce que tout va bien ? demanda Djaq.

- Si je vais bien ? (Much se tourna vers Robin) Et bien non, je ne vais pas bien. Je ne veux pas que l’on me souhaite mon anniversaire, et encore moins qu’on le fête ! Vous le savez, je déteste mon anniversaire ! Pourquoi ne prenez-vous pas mes demandes en considération !

- Much, je ne comprends pas pourquoi tu ne veux pas que l’on t’honore en ce jour, demanda Robin. J’ai cru qu’en Terre Sainte tu ne le souhaitais pas ; mais ici, nous sommes chez nous, avec nos amis !

- Vous ne m’avez jamais posé la question !

- Et bien je te le demande Much. Pourquoi n’aimes-tu  pas fêter ton anniversaire ?

- Et bien…

La gorge de Much se noua. Il ferma les yeux et reprit sa respiration. Il repensa, comment enfant, le jour même de son anniversaire, il était devenu orphelin. Ces images du passé étaient floues, mais la douleur, elle, était encore présente.

- Tu as perdu quelqu’un ce jour-là, n’est-ce pas ? demanda Djaq.

- Mes parents, répondit Much. Ils sont morts le jour de mes 6 ans.

- Je suis désolé Much, j’aurais dû m’en rendre compte par moi-même, s’excusa Robin.

- Voilà pourquoi depuis ce matin tu ne vas pas bien, ajouta Will.

- Je n’arrive pas à penser à autre chose le jour de mon anniversaire, dit Much.

Much regarda le buffet et avoua :

- Mais j’ai quand même faim.

Tout le monde se regarda, et Robin prit la parole.

- Notre ami ne veut pas fêter son anniversaire, nous le comprenons très bien. Mais peut-être auriez-vous tous envie de fêter notre amitié ?

Robin prit une coupe, et la tendit à Much. Much la prit et le remercia. Les amis levèrent leur coupe et tous crièrent : « Nous sommes Robin des Bois ! »


Auteur : Aelis (révélé à la fin du concours)

Ecrit par lindcherry 
Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Saison 2 de Perdus dans l'Espace : votre cadeau de Noël !

Saison 2 de Perdus dans l'Espace : votre cadeau de Noël !
Vous guettiez l'annonce de la diffusion de la 2ème saison de Lost in Space / Perdus dans l'Espace ?...

The Bay rend ses conclusions ce soir

The Bay rend ses conclusions ce soir
Si vous suivez la série policière The Bay, diffusée sur France 2 depuis le 16 septembre, vous allez...

Nouveau sondage hoodesque !

Nouveau sondage hoodesque !
Il est plus que temps de baptiser la fille (fictive) de Robin et Marian. Dans notre dernier sondage,...

David Harewood fera sa rentrée aux côtés de Supergirl

David Harewood fera sa rentrée aux côtés de Supergirl
Le 6 octobre, David Harewood sera de retour avec la bondinette à jupette (qui l'a rangée dans son...

France 2 part à la découverte de The Bay le 16 septembre

France 2 part à la découverte de The Bay le 16 septembre
Parmi les programmes de rentrée de France 2, la série britannique The Bay est annoncée pour le lundi...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, Hier à 20:45

Les quartiers Sherlock et Rizzoli & Isles proposent de nouvelles PDM. N'hésitez pas à passer

pretty31, Hier à 21:26

Les jeux d'Halloween vous attendent sur HypnoClap, et quelques chapeaux de sorcières sont encore disponibles pour "Un bonbon ou une cards ?"

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Locksley, Aujourd'hui à 11:26

Dernier jour pour vous inscrire au tirage au sort permettant de gagner une HypnoCard Collector Roswell Bonne chance !

serieserie, Aujourd'hui à 15:31

Sortez votre plus belle Plume! L'HypnoPlume vous attend

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site